Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.

DERNIERES LECTURES UCHRONIQUES

Expand Messages
  • crapick
    Passés recomposés : anthologie plutôt inégale (achetée au Leclerc Culture de Niort en septembre, comme quoi ...), on se demande ce que certaines nouvelles
    Message 1 of 15 , Nov 2, 2003
    • 0 Attachment
      Passés recomposés : anthologie plutôt inégale (achetée
      au Leclerc
      Culture de Niort en septembre, comme quoi ...), on se demande ce que
      certaines nouvelles viennent faire là (certaines relevant
      plutôt d'un fantastique réchauffé, ou d'une épreuve de correction
      à donner une crise cardiaque à Pivot - cherchez les fautes), d'où le
      science fantasy sur la tranche ?. Les seules qui restent gravées
      dans mon esprit par ordre de préférence : Quand s'envoleront ma vie
      (Girardot et Méreste) ; Der des ders (de Régnier); Tels le Jonc et
      l'Abeille (PJG Mergey) et enfin La vénus anatomique (X. Mauméjean).
      Jepréfère oublier les autres ...
      Rien à rajouter aux critiques de Eric H. et Pascal J. Thomas.

      Chroniques des années noires (The years of salt and rice) de Kim
      Stanley Robinson : voilà un excellent bouquin. Qui l'a lu dans la
      liste ? Voilà qui permet d'avoir une vision d'un monde hors du
      nombril occidental, où l'islam, le bouddhisme et le confucianisme
      s'affrontent, s'enrichissent mutuellement pour donner le meilleur
      comme le pire (ainsi "L'alchimiste" décrivant un Samarkand fer de
      lance des premières découvertes scientifiques, "La veuve Kang"
      où l'on voit un couple sino-musulman devenir les Pierre et Marie
      Curie d'une psychohistoire uchronique ; "La guerre des Asuras" qui
      n'a rien à envier à nos guerres ; "Nsara" équivalent uchronique
      d'un Nantes/St Nazaire).
      Seul point négatif : pourquoi ce titre français qui n'a rien à voir
      avec l'original qui traduit bien mieux le livre ?

      Patrick CRAVERI
      Nantes
    • Jacques Presseault
      Seul point négatif : pourquoi ce titre français qui n a rien à voir avec l original qui traduit bien mieux le livre ? Pourquoi a-t-on intitulé La fureur
      Message 2 of 15 , Nov 2, 2003
      • 0 Attachment
        "Seul point négatif : pourquoi ce titre français qui n'a rien à voir avec
        l'original qui traduit bien mieux le livre ?"

        Pourquoi a-t-on intitulé "La fureur de vire" la version française du film
        "Rebel Without A Cause" (James Dean, Nathalie Wood)?

        Je suppose que le commerce a des raisons que la raison ne connaît pas.

        Je suis charitable.

        ----- Original Message -----
        From: "crapick" <patrick.craveri@...>
        To: <tif@yahoogroups.com>
        Sent: Sunday, November 02, 2003 4:16 PM
        Subject: [TiF] DERNIERES LECTURES UCHRONIQUES


        Passés recomposés : anthologie plutôt inégale (achetée
        au Leclerc
        Culture de Niort en septembre, comme quoi ...), on se demande ce que
        certaines nouvelles viennent faire là (certaines relevant
        plutôt d'un fantastique réchauffé, ou d'une épreuve de correction
        à donner une crise cardiaque à Pivot - cherchez les fautes), d'où le
        science fantasy sur la tranche ?. Les seules qui restent gravées
        dans mon esprit par ordre de préférence : Quand s'envoleront ma vie
        (Girardot et Méreste) ; Der des ders (de Régnier); Tels le Jonc et
        l'Abeille (PJG Mergey) et enfin La vénus anatomique (X. Mauméjean).
        Jepréfère oublier les autres ...
        Rien à rajouter aux critiques de Eric H. et Pascal J. Thomas.

        Chroniques des années noires (The years of salt and rice) de Kim
        Stanley Robinson : voilà un excellent bouquin. Qui l'a lu dans la
        liste ? Voilà qui permet d'avoir une vision d'un monde hors du
        nombril occidental, où l'islam, le bouddhisme et le confucianisme
        s'affrontent, s'enrichissent mutuellement pour donner le meilleur
        comme le pire (ainsi "L'alchimiste" décrivant un Samarkand fer de
        lance des premières découvertes scientifiques, "La veuve Kang"
        où l'on voit un couple sino-musulman devenir les Pierre et Marie
        Curie d'une psychohistoire uchronique ; "La guerre des Asuras" qui
        n'a rien à envier à nos guerres ; "Nsara" équivalent uchronique
        d'un Nantes/St Nazaire).
        Seul point négatif : pourquoi ce titre français qui n'a rien à voir
        avec l'original qui traduit bien mieux le livre ?

        Patrick CRAVERI
        Nantes




        ____________________________________________________

        To manage your subscription to the mailing list, visit:
        http://groups.yahoo.com/group/tif.
        To contact the mailing list owner, send an email to:
        tif-owner@yahoogroups.com

        Your use of Yahoo! Groups is subject to http://docs.yahoo.com/info/terms/
      • Pedro Mota
        Au dire de l attachée de presse des Presses de la Cité, Mme Sophie Thibaut avec qui j ai discuté par téléphone, Années de riz et de sel ne veux rien
        Message 3 of 15 , Nov 2, 2003
        • 0 Attachment
          Au dire de l'attachée de presse des Presses de la Cité, Mme Sophie
          Thibaut avec qui j'ai discuté par téléphone, "Années de riz et de sel"
          ne veux rien dire en français (sic). Alors il lui a été préféré un titre
          plus accrocheur, plus porteur. Mais à mon avis réducteur et un tantinet
          manichéen.
          Je rappelle que Kim Stanley Robinson n'apprécie pas non plus ce titre:
          > Hi Pedro, thanks for the information about Chroniques des annees noires,
          > although that is a very bad title, alas!

          PM

          crapick a écrit:

          > Seul point négatif : pourquoi ce titre français qui n'a rien à voir
          > avec l'original qui traduit bien mieux le livre ?
          >
          > Patrick CRAVERI
          > Nantes
          >
          >
        • Marc Madouraud
          ... C est vrai que c est un peu sec comme ça. Mais avec quelques ingrédients en plus, tu peux obtenir un bon risotto. Ca c est un titre qui aurait accroché
          Message 4 of 15 , Nov 2, 2003
          • 0 Attachment
            Pedro Mota a écrit:

            >Au dire de l'attachée de presse des Presses de la Cité, Mme Sophie
            >Thibaut avec qui j'ai discuté par téléphone, "Années de riz et de sel"
            >ne veux rien dire en français (sic).
            >
            C'est vrai que c'est un peu sec comme ça. Mais avec quelques ingrédients
            en plus, tu peux obtenir un bon risotto.
            Ca c'est un titre qui aurait accroché : "Années de risotto"... Non ?

            A+, Marc.
          • Pedro Mota
            Moi j dis qu avec un tel titre ça ne colle jamais . Pour rester dans l esprit littérature de l imaginaire, j aurais plutôt vu Le Taureau ailé , ou alors
            Message 5 of 15 , Nov 2, 2003
            • 0 Attachment
              Moi j'dis qu'avec un tel titre ça ne colle jamais .
              Pour rester dans l'esprit littérature de l'imaginaire, j'aurais plutôt
              vu "Le Taureau ailé", ou alors "Riz Alto le Merveilleux" mais il me
              semble que ce dernier ai déjà été utilisé...

              PM

              Marc Madouraud a écrit:
              > Pedro Mota a écrit:
              >
              > >Au dire de l'attachée de presse des Presses de la Cité, Mme Sophie
              > >Thibaut avec qui j'ai discuté par téléphone, "Années de riz et de sel"
              > >ne veux rien dire en français (sic).
              > >
              > C'est vrai que c'est un peu sec comme ça. Mais avec quelques ingrédients
              > en plus, tu peux obtenir un bon risotto.
              > Ca c'est un titre qui aurait accroché : "Années de risotto"... Non ?
              >
              > A+, Marc.
              >
              >
              >
            • Patrick Marcel
              ... En même temps, ça ne veut rien dire en anglais non plus. C est bien ce qui intrigue le lecteur potentiel. Mais les éditeurs français se croient souvent
              Message 6 of 15 , Nov 2, 2003
              • 0 Attachment
                Le 2/11/03 23:19, Pedro Mota a écrit/wrote:

                > "Années de riz et de sel" ne veux rien dire en français (sic)

                En même temps, ça ne veut rien dire en anglais non plus. C'est bien ce qui
                intrigue le lecteur potentiel.

                Mais les éditeurs français se croient souvent obligés de rassurer le lecteur
                et de le tenir par la main en permanence.

                Patrick
                --
                "Mon coeur rote de bulles de sang aigre comme un vieil estomac détraqué!"
                Klakmuf
              • Marc Madouraud
                ... Surtout à Venise. A+, Marc.
                Message 7 of 15 , Nov 2, 2003
                • 0 Attachment
                  Pedro Mota a écrit:

                  >Moi j'dis qu'avec un tel titre ça ne colle jamais .
                  >Pour rester dans l'esprit littérature de l'imaginaire, j'aurais plutôt
                  >vu "Le Taureau ailé", ou alors "Riz Alto le Merveilleux" mais il me
                  >semble que ce dernier ai déjà été utilisé...
                  >
                  Surtout à Venise.

                  A+, Marc.
                • eric.henriet@aventis.com
                  Et Les Années de disette aurait-il été un contresens ? C est une question ouverte ? Votre avis... Dr. Eric B. HENRIET AVENTIS PHARMA API KNOWLEDGE
                  Message 8 of 15 , Nov 3, 2003
                  • 0 Attachment
                    Et "Les Années de disette" aurait-il été un contresens ? C'est une question
                    ouverte ? Votre avis...

                    Dr. Eric B. HENRIET
                    AVENTIS PHARMA
                    API
                    KNOWLEDGE MANAGEMENT PROJECT LEADER
                    Centre de Production de Vitry/Seine
                    9, Quai Jules Guesde
                    F-94400 VITRY/SEINE
                    FRANCE
                    Tél. +33 (0) 155 712 635
                    Mob. +33 (0) 688 062 136
                    Fax +33 (0) 155 718 928
                    eric.henriet@...


                    -----Message d'origine-----
                    De : Marc Madouraud [mailto:madmarc@...]
                    Envoyé : dimanche 2 novembre 2003 23:24
                    À : tif@yahoogroups.com
                    Objet : Re: [TiF] DERNIERES LECTURES UCHRONIQUES


                    Pedro Mota a écrit:

                    >Au dire de l'attachée de presse des Presses de la Cité, Mme Sophie
                    >Thibaut avec qui j'ai discuté par téléphone, "Années de riz et de sel"
                    >ne veux rien dire en français (sic).
                    >
                    C'est vrai que c'est un peu sec comme ça. Mais avec quelques ingrédients
                    en plus, tu peux obtenir un bon risotto.
                    Ca c'est un titre qui aurait accroché : "Années de risotto"... Non ?

                    A+, Marc.






                    ____________________________________________________

                    To manage your subscription to the mailing list, visit:
                    http://groups.yahoo.com/group/tif.
                    To contact the mailing list owner, send an email to:
                    tif-owner@yahoogroups.com

                    Your use of Yahoo! Groups is subject to http://docs.yahoo.com/info/terms/
                  • eric.henriet@aventis.com
                    Crapick écrit à propos de Passés Recomposés : ou d une épreuve de correction à donner une crise cardiaque à Pivot - cherchez les fautes N exagérons
                    Message 9 of 15 , Nov 3, 2003
                    • 0 Attachment
                      Crapick écrit à propos de Passés Recomposés :
                      "ou d'une épreuve de correction
                      à donner une crise cardiaque à Pivot - cherchez les fautes"

                      N'exagérons rien tout de même. A cet égard, cette anthologie n'est pas mieux
                      pas pire que la plupart des livres publiés.
                      En tout cas, elle se situe 10 divisions au dessus d'une daube telle que "La
                      Peste Rouge" que j'ai eue à critique l'an passé.

                      Mon principal reproche réside dans le fait qu'elle ne remplit pas selon moi
                      l'objectif fixé sur la couverture, mais si tu relis de près ma critique, tu
                      verras que si Ruaud avait baptisé son anthologie différemement (sans
                      revendiquer l'uchronie), il aurait somme toute produit un livre que je juge
                      honorable.
                    • Gleize Vincent
                      ... Vraiment des andouilles, ces traducteurs! ;^) vg
                      Message 10 of 15 , Nov 3, 2003
                      • 0 Attachment
                        >
                        > Pourquoi a-t-on intitulé "La fureur de vire" la version française du film
                        > "Rebel Without A Cause" ...

                        Vraiment des andouilles, ces traducteurs! ;^)

                        vg
                      • Patrick Marcel
                        ... Distributeurs . Le traducteur avait sans doute suggéré un titre nettement plus fidèle, mais le distributeur est arrivé en jugeant qu il avait une
                        Message 11 of 15 , Nov 3, 2003
                        • 0 Attachment
                          Le 3/11/03 11:54, Gleize Vincent a écrit/wrote:

                          >> Pourquoi a-t-on intitulé "La fureur de vire" la version française du film
                          >> "Rebel Without A Cause" ...

                          > Vraiment des andouilles, ces traducteurs! ;^)

                          "Distributeurs".

                          Le traducteur avait sans doute suggéré un titre nettement plus fidèle, mais
                          le distributeur est arrivé en jugeant qu'il avait une meilleure idée. Ça
                          arrive aussi dans l'édition. ^_____^

                          Ceci dit, LA FUREUR DE VIVRE n'est pas le pire exemple. Entre CATHOLIC BOYS
                          devenu en français (euh...) TUTTI FRUTTI; MY DARLING CLEMENTINE, changé en
                          LA POURSUITE INFERNALE (fidèle, non?); et des trucs comme CRUEL INTENTIONS
                          francisé (???) en SEX INTENTIONS, on passerait sa vie à admirer la souple
                          inventivité et la maîtrise du français kiskôze des distributeurs de films.

                          Patrick
                          --
                          "My, but there's nothing to do but get lonesome now-a-hot-days."
                          KRAZY KAT - George Herriman
                        • Jean-Marc Lofficier
                          ... From: Patrick Marcel To: Sent: Monday, November 03, 2003 3:29 AM Subject: Re: [TiF] DERNIERES LECTURES
                          Message 12 of 15 , Nov 3, 2003
                          • 0 Attachment
                            ----- Original Message -----
                            From: Patrick Marcel <manticor@...>
                            To: <tif@yahoogroups.com>
                            Sent: Monday, November 03, 2003 3:29 AM
                            Subject: Re: [TiF] DERNIERES LECTURES UCHRONIQUES


                            Le 3/11/03 11:54, Gleize Vincent a écrit/wrote:

                            >> Pourquoi a-t-on intitulé "La fureur de vire" la version française du film
                            >> "Rebel Without A Cause" ...

                            > Vraiment des andouilles, ces traducteurs! ;^)

                            "Distributeurs".

                            Le traducteur avait sans doute suggéré un titre nettement plus fidèle, mais
                            le distributeur est arrivé en jugeant qu'il avait une meilleure idée. Ça
                            arrive aussi dans l'édition. ^_____^

                            Ceci dit, LA FUREUR DE VIVRE n'est pas le pire exemple. Entre CATHOLIC BOYS
                            devenu en français (euh...) TUTTI FRUTTI; MY DARLING CLEMENTINE, changé en
                            LA POURSUITE INFERNALE (fidèle, non?); et des trucs comme CRUEL INTENTIONS
                            francisé (???) en SEX INTENTIONS, on passerait sa vie à admirer la souple
                            inventivité et la maîtrise du français kiskôze des distributeurs de films.

                            Patrick

                            --

                            Le record du contre-sens allant a INVASION OF THE BODY SNATCHERS rebaptisé
                            assez logiquement (pour quelqu';un qui n'avait pas vu le produit) L'INVASION
                            DES PROFANATEURS DE SEPULTURE.

                            JM
                          • Patrick Marcel
                            ... En même temps: oui, c est hélas logique: il avait dû penser que c était le remake d un film précédent sur les aventures des sinistres Burke et Hare.
                            Message 13 of 15 , Nov 3, 2003
                            • 0 Attachment
                              Le 3/11/03 16:49, Jean-Marc Lofficier a écrit/wrote:

                              > Le record du contre-sens allant a INVASION OF THE BODY SNATCHERS rebaptisé
                              > assez logiquement (pour quelqu';un qui n'avait pas vu le produit) L'INVASION
                              > DES PROFANATEURS DE SEPULTURE.

                              En même temps: oui, c'est hélas logique: il avait dû penser que c'était le
                              remake d'un film précédent sur les aventures des sinistres Burke et Hare.
                              Mais c'est en effet la preuve qu'il vaudrait mieux avoir vu un film avant de
                              lui donner un titre. ^_____^

                              Patrick

                              --
                              "The past is a foreign country: they do things differently there."
                              L.P. Hartley __ THE GO-BETWEEN
                            • Jean-Marc Lofficier
                              ... L INVASION ... En même temps: oui, c est hélas logique: il avait dû penser que c était le remake d un film précédent sur les aventures des sinistres
                              Message 14 of 15 , Nov 3, 2003
                              • 0 Attachment
                                Le 3/11/03 16:49, Jean-Marc Lofficier a écrit/wrote:

                                > Le record du contre-sens allant a INVASION OF THE BODY SNATCHERS rebaptisé
                                > assez logiquement (pour quelqu';un qui n'avait pas vu le produit)
                                L'INVASION
                                > DES PROFANATEURS DE SEPULTURE.

                                En même temps: oui, c'est hélas logique: il avait dû penser que c'était le
                                remake d'un film précédent sur les aventures des sinistres Burke et Hare.
                                Mais c'est en effet la preuve qu'il vaudrait mieux avoir vu un film avant de
                                lui donner un titre. ^_____^

                                Patrick

                                ---

                                Dans l'autre sens, pour l'anecdote, la fameuse pantoufle de verre (glass
                                slipper) de Cendrillon en anglais (par ex version Disney entre autres) vient
                                d'une mauvaise traduction (au 18ème) du mot "vair" assimilé par erreur à
                                "verre".

                                On est un peu hors-sujet. Désolé.

                                JM
                              • Patrick Marcel
                                ... Ben, justement, c est ce que j avais toujours entendu dire, et finalement, il semble que non. Perrault parlait bel et bien de verre (c est d ailleurs
                                Message 15 of 15 , Nov 3, 2003
                                • 0 Attachment
                                  Le 3/11/03 17:33, Jean-Marc Lofficier a écrit/wrote:

                                  > d'une mauvaise traduction (au 18ème) du mot "vair" assimilé par erreur à
                                  > "verre".

                                  Ben, justement, c'est ce que j'avais toujours entendu dire, et finalement,
                                  il semble que non. Perrault parlait bel et bien de "verre" (c'est d'ailleurs
                                  l'orthographe qui apparaît dans la récente réédition de chez Librio), qui a
                                  été corrigé ultérieurement en "vair" par quelqu'un qui jugeait (de façon
                                  finalement assez raisonnable) que c'était plus probable, et traduit par
                                  "glass" par un traducteur qui a peut-être confondu, à moins qu'il n'ait
                                  employé le texte d'origine de Perrault.

                                  Comme quoi deux erreurs peuvent se corriger mutuellement. ^_____^

                                  > On est un peu hors-sujet. Désolé.

                                  Boh, presque pas. ^____^

                                  Patrick
                                  --
                                  "My, but there's nothing to do but get lonesome now-a-hot-days."
                                  KRAZY KAT - George Herriman
                                Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.