Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.
 

[TiF] Re: Darwinia (Desespoir)

Expand Messages
  • Pedro Mota
    ... Je viens de terminer Darwinia et je confirme tout le bien que l on dit de ce livre: Wilson a su en premier lieu marié différents genres : un zeste de
    Message 1 of 3 , Mar 1, 2000
      "P. Mergey" a écrit :
      >
      > Bruno écrit :
      >
      > > mais connais-tu "Darwinia" de R.Ch. Wilson
      > > (Denoël, Lunes d'encre) ? Cela a l'air vachement
      > > notre style, non ? Mi uchronie, mi monde perdu.
      > > Je viens de l'acheter à la Foire du Livre de
      > > Bruxelles. Qu'en dis-tu ?
      >
      > Bien sûr, je connais... de nom.
      > En fait, depuis deux ans que le livre est sorti en anglais, j'ai ai
      > beaucoup entendu parler : il a été dans la liste des ouvrages pouvant être
      > primé par les Sidewise et Philip K. Dick Awards. Bref, ça m'avait l'air
      > d'être du tout bon.
      > Le fait que certains, ici, l'aient lu et apprécié (André-François,
      > Jean-Jacques, Pierre-Paul, etc.) m'indique que ce doit être bien (voire
      > très bien) et le fait que le livre sorte en France si tôt est un bon signe
      > : mais le prix m'empêche pour l'heure de chercher une confirmation :-(
      >
      > Amitiés,
      >
      > ____________________________________________________
      > P. Mergey
      > La Clepsydre, un Espace sur le Temps
      > http://clepsydre.free.fr/
      >

      Je viens de terminer Darwinia et je confirme tout le bien que l'on dit
      de ce livre: Wilson a su en premier lieu marié différents "genres" : un
      zeste de steampunk, une lichette d'uchronie, un peu hard sf, un soupçon
      de "Monde Perdu" (façon Doyle), bien secouer le tout pour bien mélanger
      les ingrédients. Et vous obtenez un roman intense, écrit d'une plume
      alerte, précise. Wilson propose une histoire pleine de rebondissements,
      dans laquelle les héros en partant explorer ce nouveau continent, vont
      découvrir une réalité bien plus complexes et terribles, dans laquelle
      ils ne sont que des pions.
      Ce roman confirme le talent de conteur de Wilson. A lire au plus vite.
      http://www.noosfere.com/heberg/mota/wilson-darwinia.htm

      Après la lecture de ce roman, je ne peux m'empêcher de penser a un autre
      roman "Le premier octobre il sera trop tard" de Fred Hoyle, NEO 1984:
      des zones geographiques de la Terre sont remplacées du jour au lendemain
      par les mêmes zones mais issues d'époques différentes. De plus,
      l'histoire est assez proche. Est-ce que quelqu'un connaît ce roman?

      PM
    • Pedro Mota
      ... Je viens de terminer Darwinia et je confirme tout le bien que l on dit de ce livre: Wilson a su en premier lieu marié différents genres : un zeste de
      Message 2 of 3 , Mar 1, 2000
        "P. Mergey" a écrit :
        >
        > Bruno écrit :
        >
        > > mais connais-tu "Darwinia" de R.Ch. Wilson
        > > (Denoël, Lunes d'encre) ? Cela a l'air vachement
        > > notre style, non ? Mi uchronie, mi monde perdu.
        > > Je viens de l'acheter à la Foire du Livre de
        > > Bruxelles. Qu'en dis-tu ?
        >
        > Bien sûr, je connais... de nom.
        > En fait, depuis deux ans que le livre est sorti en anglais, j'ai ai
        > beaucoup entendu parler : il a été dans la liste des ouvrages pouvant être
        > primé par les Sidewise et Philip K. Dick Awards. Bref, ça m'avait l'air
        > d'être du tout bon.
        > Le fait que certains, ici, l'aient lu et apprécié (André-François,
        > Jean-Jacques, Pierre-Paul, etc.) m'indique que ce doit être bien (voire
        > très bien) et le fait que le livre sorte en France si tôt est un bon signe
        > : mais le prix m'empêche pour l'heure de chercher une confirmation :-(
        >
        > Amitiés,
        >
        > ____________________________________________________
        > P. Mergey
        > La Clepsydre, un Espace sur le Temps
        > http://clepsydre.free.fr/
        >

        Je viens de terminer Darwinia et je confirme tout le bien que l'on dit
        de ce livre: Wilson a su en premier lieu marié différents "genres" : un
        zeste de steampunk, une lichette d'uchronie, un peu hard sf, un soupçon
        de "Monde Perdu" (façon Doyle), bien secouer le tout pour bien mélanger
        les ingrédients. Et vous obtenez un roman intense, écrit d'une plume
        alerte, précise. De plus, Wilson propose une histoire pleine de rebondissements
        dans laquelle les héros en partant explorer ce nouveau continent, vont
        découvrir une réalité bien plus complexe et terrible, dans laquelle
        ils ne sont que des pions.
        Ce roman confirme le talent de conteur de Wilson. A lire au plus vite.
        http://www.noosfere.com/heberg/mota/wilson-darwinia.htm

        Après la lecture de ce roman, je ne peux m'empêcher de penser a un autre
        roman "Le premier octobre il sera trop tard" de Fred Hoyle, NEO 1984:
        des zones geographiques de la Terre sont remplacées du jour au lendemain
        par les mêmes zones mais issues d'époques différentes. De plus,
        l'histoire est assez proche. Est-ce que quelqu'un connaît ce roman?

        PM

        ------------------------------------------------------------------------


        eGroups.com Home: http://www.egroups.com/group/tif
        www.egroups.com - Simplifying group communications
      Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.