Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.

Job: Post-Doc à Paris

Expand Messages
  • Vydrine Valentin
    DATE LIMITE REPOUSSEE AU 28 JUIN 2013 Le Labex « Empirical foundations of linguistics » (axe « Grammaire expérimentale ») recrute un chercheur
    Message 1 of 1 , Jun 18, 2013
    • 0 Attachment
      DATE LIMITE REPOUSSEE AU 28 JUIN 2013

      Le Labex « Empirical foundations of linguistics » (axe « Grammaire expérimentale ») recrute un chercheur postdoctoral pour sur le thème suivant:

      Évaluation quantitative de la complexité des systèmes flexionnels

      Le postdoctorant sera employé pour une période de 12 mois par l'Université Paris Diderot (Laboratoire de Linguistique Formelle), pour un salaire de 24 000 € net par an. La date souhaitée de prise de fonction se situe entre octobre et décembre 2013.

      Les candidats doivent avoir soutenu leur thèse de doctorat avant septembre 2013. Le dossier de candidature est à envoyer par courriel à Olivier Bonami (olivier.bonami@...). Il comprendra une courte lettre de motivation, un CV et une liste de publications, les noms et adresses de deux référents potentiels, et un lien vers une page web où les publications peuvent être consultées. La date limite de candidature est repoussée au 28 juin 2013.

      Contact: olivier.bonami@...
      Page web de l'annonce: http://www.labex-efl.org/?q=fr/node/176
      Labex EFL: http://www.labex-efl.org



      Description détaillée de l'offre:

      L’analyse quantitative des systèmes flexionnels a fait l’objet d’un intérêt renouvelé dans la période récente. Deux facteurs limitent la portée des travaux existants dans ce domaine émergent : (i) la focalisation sur un petit ensemble de langues génétiquement proches ; (ii) le manque de mesures quantitatives qui prennent en compte le caractère multifactoriel de la complexité des systèmes flexionnels.

      Le Labex Fondements empiriques de la linguistique (EFL) offre une occasion unique de s’attaquer à ces difficultés. Regroupant 13 équipes de recherches de la région parisienne, le Labex EFL comporte à la fois des spécialistes d’un vaste ensemble de langues typologiquement diverses et des spécialistes de linguistique théorique, de linguistique informatique, et de psycholinguistique.

      Le postdoctorant rejoindra un groupe interdisciplinaire d’une dizaine de chercheurs du Labex EFL qui travaillent ensemble à la conception, à l’utilisation et à l’évaluation de mesures quantitatives de divers aspects de la complexité des systèmes flexionnels. Un objectif de plus long terme est d’évaluer expérimentalement l’impact de la complexité des systèmes flexionnels.

      Les tâches du postdoctorant comprendront :

      – la sélection ou la conception de ressources linguistiques sur un échantillon de langues typologiquement variées, en vue de l’évaluation de la complexité de leurs systèmes flexionnels ;
      – l’évaluation de l’applicabilité et de la pertinence de mesures quantitatives existantes à cet échantillon de langues ;
      – une contribution à la conception et à l’implémentation de nouvelles mesures quantitatives pour des aspects des systèmes flexionnels qui n’ont pas été explorés dans les travaux précédents.

      Le candidat idéal serait un linguiste ou un linguiste informaticien pratiquant les théories morphologiques contemporaines, ayant une connaissance avancée de la typologie linguistique et des méthodes de terrain, et ayant déjà une expérience de l’application de méthodes quantitatives à des données linguistiques extensives. Peu de candidats potentiels correspondent à ce profil idéal, et les candidatures qui n’y correspondent que partiellement seront donc prises en considération.

      Il n’y a pas de domaine linguistique prédéfini pour le travail du postdoctorant. Le groupe de chercheurs qu’il intégrera est compétent, et possède des ressources, sur les langues germaniques, iraniennes, romanes, afro-asiatiques, finno-ougriennes, et sud-caucasiques, sur les langues méso-américaines (avec un accent particulier sur le phylum oto-mangue), et sur les langues créoles. Un des objectifs du projet est d’améliorer la compréhension des systèmes flexionnels de ces langues, mais un candidat qui apporterait une expertise pertinente sur une langue ou une famille n’appartenant pas à cette liste serait tout à fait bienvenu.

      Le postdoctorant aura également la possibilité de participer aux autres activités du Labex EFL et rejoindra une communauté active ayant un intérêt commun pour les approches empiriques, quantitatives et expérimentales en linguistique.
    Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.