Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.
 

De mots gothiques en catalan.

Expand Messages
  • miquelonxa
    Bonjour, Llama-non, Voilà la traduction, du catalan, de quelques passages du livre Història de la Llengua Catalana , premier volume, de Josep M. Nadal i
    Message 1 of 2 , Jun 4, 2004
      Bonjour, Llama-non,

      Voilـ la traduction, du catalan, de quelques passages du
      livre "Histْria de la Llengua Catalana", premier volume, de Josep M.
      Nadal i Modest Prats, publiىe par Edicions 62.

      Comme les passages sont un peu longs, je les enverrai en plusieurs
      messages. Je tiens ـ prىciser que, ـ quelques exceptions prوs, il
      s'agit de mots vivants dans notre langage actuel.

      "3.1. ةlements germaniques dans de lexique commun.

      Comme nous venons de le dire, l'apport germanique au lexique commun
      du catalan n'a pas ىtى trوs grand et, en plus, il est difficile ـ
      ىtudier. Nous connaissons une bonne quantitى de germanismes et nous
      pouvons, mيme si ce n'est pas toujours d'una faهon bien tranchىe,
      sىparer l'ىlىment gothique de l'ىlىment franc.

      D'origine gothique seraient, par exemple, des mots du lexique commun
      catalan d'origine visigothique: des termes concernant la guerre
      comme "elm" (<HYLMS, "heaume"), "randa", "ran"
      (<RANDA, "dentelle", "ـ c�tى de"), "robar" (<
      RAUBON "dىrober"), "espia", "espiar (<
      SPAحTHA, "espion", "espionner"), "treva" (<
      TRIGGWA, "trوve"), "talar" (< TALON, "couper un bois", "ravager").
      Des termes relatifs aux plantes et ـ la terre: "brossa" (<
      BRUKJA, "buisson"), "brotar" (< BRUTON, "pousser des pousses une
      plante"), "fang (< FANI, "boue"). Relatifs aux vيtements: "falda" (<
      FALDA, "jupe"), "roba" (< RAUBA). Aux bقtiments: "alberg" (<
      HARIBERG), "parra" (< PARRA, "treille"), "tapa, "tap", "tapar" ( <
      TAPPA, "couvercle", "bouchon", "couvrir"). Relatifs ـ des idىes
      abstraites: "llagotejar" ( < LAIGON, "flatter"), "galiar" (<
      DWALIGON), "recar" (< RACA, "regretter"),"gana"
      (<GAAINON, "envie", "appىtit"), "brega" (<
      BRIKAN, "bagarre"), "arramir" (< HRAMJAN), "ric" (>
      REIKS, "riche"), "amanir" (MANWJAN, "prىparer"), et encore quelques
      ىlىments comme "ـspia" (< HASPA, "dىvideur"), "bram", "bramar" ( <
      BRAMMON, "braillement", "brailler", "gueuler") et "mart ( <
      MARTHUS, "martre"."

      Mon clavier manque des diacritiques pour les voyelles.

      (ـ suivre).

      Miquel Adrover - Mallorca
    • llama_nom
      Bonjour Miquel, et merci beaucoup pour votre traduction du passage du livre de Nadal & Prats! La gande partie de ces mots sont inclus dans le dictionnaire de
      Message 2 of 2 , Jun 10, 2004
        Bonjour Miquel,

        et merci beaucoup pour votre traduction du passage du livre de Nadal
        & Prats! La gande partie de ces mots sont inclus dans le
        dictionnaire de Koebler, mais seulement avec des formes d'autres
        langues romanes.

        Thanks! Most of these words are in Koebler, but only forms other
        Romance languages, aside from Catalan, are cited.

        "elm". Je crois qu' en catalan il y a deux "E", l'un plus ouvert que
        l'autre. En castilian, "yelmo" est déscendu de E-ouvert qui a
        produit ce diphthongue (et ça veut dire, un mot franc (*HELM), pas
        gothique), mais en vieux espagnol il y a aussi la forme "elmo", avec
        E-clos, déscendu de gothique *HILMS.
        Si la distinction existe plus en catalan entre E-clos & E-ouvert, il
        setait peutêtre possible à découvrir de quelle langue germanique ce
        mot derive.

        "elm". I believe that there are both open and close varieties of "E"
        in Catalan. In Castilian, "yelmo" comes from a form with an open E
        (which later became a diphthong), showing that it is derived from
        Frankish *HELM, rather than Gothic, but in Old Spanish, there existed
        the form "elmo", with open-E < Go. *HILMS.
        If the distinction is maintained in Catalan it might be possible to
        identify the source of this word, whether Gothic or Frankish.

        Ici un autre mot, pas dans Koebler, que j'ai trouvé dans Elcock, The
        Romance Languages, p. 223

        *AT-TAUJAN - en anglais "adorn" - it. taffiare, cat. esp., port.
        ataviar.

        Here is another word not in Koebler, which I found in Elcock, The
        Romance Languages, p. 223

        *AT-TAUJAN (adorn) it. taffiare, cat. esp., port. ataviar.

        Llama Nom


        --- In gothic-l@yahoogroups.com, "miquelonxa" <miquelonxa@y...> wrote:
        >
        > Bonjour, Llama-non,
        >
        > Voilà la traduction, du catalan, de quelques passages du
        > livre "Història de la Llengua Catalana", premier volume, de Josep
        M.
        > Nadal i Modest Prats, publiée par Edicions 62.
        >
        > Comme les passages sont un peu longs, je les enverrai en plusieurs
        > messages. Je tiens à préciser que, à quelques exceptions près, il
        > s'agit de mots vivants dans notre langage actuel.
        >
        > "3.1. Élements germaniques dans de lexique commun.
        >
        > Comme nous venons de le dire, l'apport germanique au lexique commun
        > du catalan n'a pas été très grand et, en plus, il est difficile à
        > étudier. Nous connaissons une bonne quantité de germanismes et nous
        > pouvons, même si ce n'est pas toujours d'una façon bien tranchée,
        > séparer l'élément gothique de l'élément franc.
        >
        > D'origine gothique seraient, par exemple, des mots du lexique
        commun
        > catalan d'origine visigothique: des termes concernant la guerre
        > comme "elm" (<HYLMS, "heaume"), "randa", "ran"
        > (<RANDA, "dentelle", "à côté de"), "robar" (<
        > RAUBON "dérober"), "espia", "espiar (<
        > SPAÍTHA, "espion", "espionner"), "treva" (<
        > TRIGGWA, "trève"), "talar" (< TALON, "couper un bois", "ravager").
        > Des termes relatifs aux plantes et à la terre: "brossa" (<
        > BRUKJA, "buisson"), "brotar" (< BRUTON, "pousser des pousses une
        > plante"), "fang (< FANI, "boue"). Relatifs aux vêtements: "falda"
        (<
        > FALDA, "jupe"), "roba" (< RAUBA). Aux bâtiments: "alberg" (<
        > HARIBERG), "parra" (< PARRA, "treille"), "tapa, "tap", "tapar" ( <
        > TAPPA, "couvercle", "bouchon", "couvrir"). Relatifs à des idées
        > abstraites: "llagotejar" ( < LAIGON, "flatter"), "galiar" (<
        > DWALIGON), "recar" (< RACA, "regretter"),"gana"
        > (<GAAINON, "envie", "appétit"), "brega" (<
        > BRIKAN, "bagarre"), "arramir" (< HRAMJAN), "ric" (>
        > REIKS, "riche"), "amanir" (MANWJAN, "préparer"), et encore quelques
        > éléments comme "àspia" (< HASPA, "dévideur"), "bram", "bramar" ( <
        > BRAMMON, "braillement", "brailler", "gueuler") et "mart ( <
        > MARTHUS, "martre"."
        >
        > Mon clavier manque des diacritiques pour les voyelles.
        >
        > (à suivre).
        >
        > Miquel Adrover - Mallorca
      Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.