Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.

offrir des cadeaux de Noël à 100 abandonné s (âgés de 6 à 15) à Libreville, au Gabon

Expand Messages
  • landry lig
    Cher(e) ami(e):   Chaque jour, nous lisons sur les effets dévastateurs du paludisme, du VIH / SIDA et de la tuberculose en Afrique sub-saharienne – Aucun
    Message 1 of 1 , Oct 3, 2010
    • 0 Attachment
      Cher(e) ami(e):
       
      Chaque jour, nous lisons sur les effets dévastateurs du paludisme, du VIH / SIDA
      et de la tuberculose en Afrique sub-saharienne – Aucun pays en Afrique centrale
      nanti d’une aussi faible population se retrouve avec autant de souffrants qu’au
      Gabon, notamment à Libreville. Les Gabonais (es) assistent au quotidien à de
      nombreux décès par faute de remèdes, d’absence du personnel médical et de grèves
      successives qui  paralysent le secteur de la santé.

       
      En 2010 -2011, en zones rurales au Gabon, les souffrants peinent encore à
      accéder aux soins. Face à la peur d’être rejetés, découragés par l’engorgement
      et l’éloignement des structures de soins et désarmés face à un circuit de prise
      en charge qui est difficile, les souffrants prennent leur destin en main. Ces
      décès tragiques  ont des conséquences encore plus dramatiques, car ces pandémies
      créent un nombre inimaginable d’enfants abandonnés.
       
      Face à cette situation, le Gabonese American Community and Cultural Center
      entreprend une collecte de fonds pour offrir des cadeaux de Noël à 100
      abandonnés (âgés de 6 à 15) à Libreville, au Gabon.

       
      Je  vous demande de faire la différence dans la vie d’un de ces enfants
      aujourd’hui en envoyant un don de $20, $50 ou plus sur notre site web
      (www.gacconline.org); cliquez sur le bouton « Donate to GACC ». Je sais que vous
      partagez notre engagement envers les droits de l'homme et notre préoccupation
      pour ceux qui sont dans le besoin.

       
      En tant que mécène, votre nom sera inscrit sur le tableau d'honneur du Centre et
      sur notre  site web pendant un an. D'ailleurs, lorsque vous parcourrez  un écrit
      sur  le Gabon,  vous aurez en vous une joie que ma faible correspondance ne
      saurait désenvelopper ; celle d’offrir une seconde chance à un enfant abattu.

       
      Merci d'avance pour votre générosité et pour montrer que les frontières ne
      peuvent pas contenir l’altruisme.
       
      Cordialement,
       
      Landry Lignabou, MBA., Med.,
      Président & Fondateur
      Gabonese American Community
      & Cultural Center




      [Non-text portions of this message have been removed]
    Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.