Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.

Ali Bongo's officially president

Expand Messages
  • Brad Hodges
    http://www.rewmi.com/Gabon-Ali-Bongo-succede-officiellement-a-son-pere_a19125.html Gabon : Ali Bongo succède officiellement à son père La Cour
    Message 1 of 1 , Oct 12, 2009
    • 0 Attachment
      http://www.rewmi.com/Gabon-Ali-Bongo-succede-officiellement-a-son-pere_a19125.html


      Gabon : Ali Bongo succède officiellement à son père La
      Cour constitutionnelle a finalement validé lundi soir l'élection d'Ali
      Bongo à la tête du pays. Il y avait eu 11 requêtes en annulation
      déposées par 9 candidats et une citoyenne.


      Source : Rfi

      Jusqu'au bout, Ali Bongo a essayé de légitimer sa victoire contestée
      par les principaux opposants. En effet, onze recours en annulation du
      scrutin avaient été déposés par neuf des dix-huit candidats. Ils
      invoquaient des fraudes massives.

      Ali Bongo avait à l'époque deux
      possibilités. Soit passer en force et se faire investir rapidement, au
      risque de rallumer l'incendie de la contestation, ou alors gagner du
      temps, en jouant la carte constitutionnelle. Il a choisi la seconde
      solution.
      Si le fils du défunt président, Omar Bongo, a choisi
      d'aller jusqu'au bout de cette logique constitutionnelle des recours,
      c'est sans doute pour faire oublier la polémique consécutive à sa
      victoire..

      Pendant deux semaines, la Cour
      constitutionnelle a compté et recompté les suffrages du 30 août. Elle a
      examiné les procès-verbaux des 2 815 bureaux de vote. Mais à
      Libreville, les adversaires d'Ali Bongo ne se faisaient guère
      d'illusions sur le verdict de cette cour. Ils avaient même réclamé la
      démission de la présidente de cette cour, jugée trop proche du régime
      et de l'ancien président.

      La victoire d'Ali Bongo est donc
      confirmée. Mais dans l'opposition, l'ancien ministre de l'Intérieur ne
      pourra pas se prévaloir du statut de premier opposant au régime. André
      Mba Obame a été rétrogradé par la Cour constitutionnelle de la deuxième
      à la troisième place. André Mba Obame qui a décidé de gâcher la fête de
      l'investiture en annonçant qu'il entamait ce lundi une grève de la
      faim.





      [Non-text portions of this message have been removed]
    Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.