Loading ...
Sorry, an error occurred while loading the content.

Re: [Bucuresti] Text initiativa UE privind venitul minim garantat neconditionat ptr toti cetatenii UE

Expand Messages
  • Anca-Mihaela Muller
    Total gresit, nu este deloc o utopie atata vreme cat aceasta formula a existat, pe vremea monarhiilor. Dar acest lucru a fost ocultat sever, din dorinta apriga
    Message 1 of 7 , May 7, 2013
    • 0 Attachment
      Total gresit, nu este deloc o utopie atata vreme cat aceasta formula a existat, pe vremea monarhiilor.

      Dar acest lucru a fost ocultat sever, din dorinta apriga de a diaboliza aristocratia (apropos printre semnatari se numara si printi si printese, dar si mari patroni; urmarind procentul semnatarilor initiativei, pe primul loc sunt nemtii, urmati de francezi, olandezi, belgieni, adica din natiunile prospere si unde se munceste de-adevaratelea, nu neaparat "pe rupte" (caci poti munci pe rupte si prosteste)).

      Am aflat aseara ca Elvetia deja a adunat semnaturile si se pare ca se va aproba.

      Emigratia, actualmente, NU MAI ESTE  o sursa importanta de venituri pentru Occident, ci o sursa de probleme f mari.

      Iar scaparea de sub control a somajului, faptul ca actualele moduri de finantare nu mai fac fata situatiei, impune acest VMN.

      Evident, cu suprimarea concomitenta a altor alocatii, inclusiv a somajului.

      Eu gasesc ca este ceva care sporeste demnitatea umana, aduce omenirea in secolul 20, nu cum este acum, adica ceva intre sec.18 si 19.

      Anca M.





      De : dan ghelase <dan@...>
      À : Bucuresti@yahoogroups.com
      Envoyé le : Mardi 7 mai 2013 23h26
      Objet : Re: [Bucuresti] Text initiativa UE privind venitul minim garantat neconditionat ptr toti cetatenii UE

       
      Problema nu trebuie privita asa dur...dar este o utopie, caci ar anihila atractia emigratiei - sursa importanta de venituri pt Occident...
      DG


      Pe 5/4/2013 11:06 AM, Alexandru Cristian (Sandu) Surcel a scris:
       
      O gluma buna. Cei care muncesc si, implicit, platesc impozite, sa-i sustina pe cei care nu muncesc, pe motiv ca prin simplul fapt ca sunt oameni ar trebui sa aiba un venit minim garantat si oferit de stat, iar acesta ar trebui sa fie nu oricum, ci sa ofere un standard de viata care sa faca munca total irelevanta. Eu zic sa simplificam si sa oferim societatii si civilizatiei europene direct cianura, iar apoi vom vedea cat de respectuosi cu drepturile omului vor fi cei care ne vor lua locul.


      În data de 3 mai 2013, 20:40, Anca-Mihaela Muller <ancamuller@...> a scris:
       
      Va trimit mai jos textul (aici in limba romana) privind propunerea introducerii la nivelul intregii UE a VENITULUI MINIM GARANTAT NECONDITIONAT.

      Banuiesc ca sunteti in pregatiri aprige pentru Inviere, dar cum aveti timp liber, merita sa cititi textul acestei initiative si sa il semnati, ne priveste pe toti.

      Din punctul meu de vedere e tot o continuare a documentarului "Le travail, pourquoi?".

      Nu se pot face miracole, dar aceasta initiativa este un pas inainte in eliminarea subordonarii fortate a oamenilor (gen viata ta depinde de statutul tau).

      Acest venit se preconizeaza a fi acordat tuturor cetatenilor UE, indiferent de alte surse de venituri (si nu contravine muncii clasice, asa cum o stim).

      Este destinata eliminarii santajului si coruptiei printre altele (si sa se termine cu tot felul de mici "dumnezei", patroni lacomi, sefi distructivi, incompatibilitati intre colegi si multe alte rele - ma gandesc cat de binevenit ar fi acest lucru pentru Rosia Montana, de exemplu).


      Va trebuie un act de identitate (daca nu aveti incredere - desi sunt afisate conditiile de confidentialitate - puteti semna exemplarul pe hartie si sa il trimiteti la UE prin posta cu confirmare de primire).



      Anca M.







    • Alexandru Cristian (Sandu) Surcel
      Stimata Doamna, Sa spui ca poti sa sustii o mare parte a populatiei doar pentru simplul fapt ca exista doar prin taxarea celor foarte bogati este simplu
      Message 2 of 7 , May 7, 2013
      • 0 Attachment
        Stimata Doamna,

        Sa spui ca poti sa sustii o mare parte a populatiei doar pentru simplul fapt ca exista doar prin taxarea celor foarte bogati este simplu populism. In primul rand, oricat de mult ar avea cei bogati, nu au cat sa poata asigura viata decenta a unor multimi de oameni, mai ales daca acei oameni, simtindu-si existenta asigurata gratis, vor refuza sa mai munceasca. Deja exista in Europa cateva milioane bune de cetateni care traiesc din ajutor social, din alocatiile pentru copii si din multa evaziune fiscala, rotunjindu-si veniturile prin contrabanda, trafic de persoane, trafic de droguri, cersit si alte ocupatii de genul acesta. Declinul post-belic al Europei se datoreaza in buna masura si excesului de politici sociale prost gandite. Sa nu ma intelegeti in mod gresit, nu sunt impotriva politicilor sociale, dar sunt in favoarea acelor politici sociale care asigura egalitatea sanselor si care incurajeaza munca si initiativa individuala, care protejeaza categoriile productive ale populatiei si nu cele doua extreme: cei foarte bogati si cei foarte saraci, insa nu din lipsa sanselor, ci din refuzul integrarii in societate.

        Revenind la cei bogati, pe langa faptul ca vor exista intotdeauna portite de a escamota o parte din avere prin interpuneri de diverse feluri, sincer, nu cred ca ei sunt marea problema. De fapt, apropo de sanse, trebuie sa lasam oamenilor dreptul de a se imbogati, intrucat ambitia personala este un motor care poate conduce la progresul intregii societati, asa cum de altfel s-a mai intamplat (inclusiv civilizatia europeana s-a construit pe ambitie). Din experienta pe care o am cu zona corporatista, cea mai mare problema contemporana este cu marile corporatii, in special transnationalele, care sunt niste mamuti anonimi, cu mii de proprietari (actionari) si cu manageri angajati a caror singura preocupare este cum sa-si creeze lor avantaje fara sa-si asume raspunderi. Am fost uluit cat de mult seamana aceste corporatii cu statul comunist, iar faptul ca din 2008 ne aflam intr-o criza de sistem provocata de acestea nu ma mira chiar deloc; practic comunismul a mai esuat o data.

        Si apropo de comunism, exact aceasta este ideologia din spatele initiativei cetatenesti pe care o sustineti. Occidentul are o veche traditie a intelectualitatii de stanga- iar faptul ca printre initiatori sunt si cetateni elvetieni nu ma impresioneaza cu nimic-, iar dupa socul anului 1989, aceasta intelectualitate in loc sa realizeze ca marxismul este contrar insasi naturii umane si ca a urmat o cale gresita, s-a imbatat cu iluzia ca socialismul totalitar rasaritean nu a fost comunism, ci doar o pervertire cauzata de Stalin si alte personaje asemanatoare. S-a nascut astfel neomarxismul, destul de la moda in prezent, inclusiv pe la anumite categorii de tineri din Romania, si sunt gata oricand sa pariez ca initiativa aceasta, pe care imi permit sa o numesc nastrusnica, este promovata de neomarxisti.

        Cu stima,
        AS


        În data de 7 mai 2013, 08:41, Anca-Mihaela Muller <ancamuller@...> a scris:
         

        Buna ziua domnule Surcel,

        Reactia mea initiala a fost similara cu cea a dvs cand am auzit de aceasta propunere (cine mai finanteaza si chestia asta, caci, cel putin in Franta, de cate ori se iveste vreun ajutor social nou, cresc in paralel taxele)?

        Insa mi-am schimbat opinia radical atunci cand am discutat cu juristi care m-au luminat: nu va fi finantata din impozitele  celor care muncesc (cel putin ceea ce intelegem noi prin "cei care muncesc"), ci ale celor care sunt putred de bogati si stau cu banii degeaba.

        Deja Luxemburg ul ridica secretul bancar. Sa vedeti cand o va face si Elvetia (ceea ce nu inseamna ca vor cadea instantaneu gramezi de bani peste noi, dar surprizele vor fi de proportii; apropos, una dintre tarile de la care a plecat aceasta propunere este, culmea, chiar Elvetia).

        Initiativa nu e noua deloc, dar e prima data cand se ajunge la un asemenea nivel (in Franta exista deja ceva similar este RSA ul - Revenuu de solidarité active, acordata celor care nu mai au resurse deloc, nici macar dn somaj; similara, dar nu identica).

        Apropos, ca sunteti jurist, sper ca stiti ca impozitul pe salariu este ilegal si ca el trebuie in viitor departajat net de impozitul pe venit?

        Voi reveni, ca discutia e interesanta.

        Anca M.



        Envoyé le : Samedi 4 mai 2013 20h06
        Objet : Re: [Bucuresti] Text initiativa UE privind venitul minim garantat neconditionat ptr toti cetatenii UE

         
        O gluma buna. Cei care muncesc si, implicit, platesc impozite, sa-i sustina pe cei care nu muncesc, pe motiv ca prin simplul fapt ca sunt oameni ar trebui sa aiba un venit minim garantat si oferit de stat, iar acesta ar trebui sa fie nu oricum, ci sa ofere un standard de viata care sa faca munca total irelevanta. Eu zic sa simplificam si sa oferim societatii si civilizatiei europene direct cianura, iar apoi vom vedea cat de respectuosi cu drepturile omului vor fi cei care ne vor lua locul.


        În data de 3 mai 2013, 20:40, Anca-Mihaela Muller a scris:

         
        Va trimit mai jos textul (aici in limba romana) privind propunerea introducerii la nivelul intregii UE a VENITULUI MINIM GARANTAT NECONDITIONAT.

        Banuiesc ca sunteti in pregatiri aprige pentru Inviere, dar cum aveti timp liber, merita sa cititi textul acestei initiative si sa il semnati, ne priveste pe toti.

        Din punctul meu de vedere e tot o continuare a documentarului "Le travail, pourquoi?".

        Nu se pot face miracole, dar aceasta initiativa este un pas inainte in eliminarea subordonarii fortate a oamenilor (gen viata ta depinde de statutul tau).

        Acest venit se preconizeaza a fi acordat tuturor cetatenilor UE, indiferent de alte surse de venituri (si nu contravine muncii clasice, asa cum o stim).

        Este destinata eliminarii santajului si coruptiei printre altele (si sa se termine cu tot felul de mici "dumnezei", patroni lacomi, sefi distructivi, incompatibilitati intre colegi si multe alte rele - ma gandesc cat de binevenit ar fi acest lucru pentru Rosia Montana, de exemplu).


        Va trebuie un act de identitate (daca nu aveti incredere - desi sunt afisate conditiile de confidentialitate - puteti semna exemplarul pe hartie si sa il trimiteti la UE prin posta cu confirmare de primire).



        Anca M.







      • Anca-Mihaela Muller
        Ii raspund inca o data dlui Surcel, dar si arh. Dan Ionescu, ca si altor persoane nelamurite (inclusiv lui Dan Gh cu notiunea de utopie ), prin articolul de
        Message 3 of 7 , May 7, 2013
        • 0 Attachment
          Ii raspund inca o data dlui Surcel, dar si arh. Dan Ionescu, ca si altor persoane nelamurite (inclusiv lui Dan Gh cu notiunea de "utopie"), prin articolul de mai jos.

          Venitul de baza neconditionat nu va duce la abandonarea ideii de munca, ci o va transforma ("plus de loisirs et de plaisirs", chiar si mai ales in munca si  prin munca).

          Ideea de baza este de a separa notiunea de munca de cea de venit.

          Plus ca, asa cum am mai spus, contextul actual international, fac ca ajutoarele sociale si cele de somaj sa plece in toate directiile, nemafiind coerente.

          Printre cele mai benefice consecinte ale VBN pot fi cele legate de mediu: uitati-va acum cum se taie diametrale pentru ca oamenii sa se deplaseze mai usor la locul de munca, ceea ce inseamna si distrugerea patrimoniului (intre altele). Cum sa se mai gandeasca o persoana la frumos, cand doua treimi din timp si-l consacra exclusiv conditiei de salariat si asta pentru nevoile de baza, nu neaparat pentru a atinge cine stie ce nivel social sau financiar extraordinar.

          Voi reveni cu comentarii, eu cel putin sunt incantata ca asemenea initiativa s-a propus, iar daca se va si aproba voi fi in al noualea cer.

          http://martouf.ch/document/440-les-avantages-d-un-revenu-de-base-inconditionnel.html

          Bizar, caci tocmai cei din tarile ai caror cetatenii au situatii sociale precare nu sunt foarte receptivi, desi VBN le este mult mai necesar decat celor din Germania, Franta, Elvetia sau Luxembourg.

          Dar paradoxul acesta este explicabil, partial prin lipsa de informatii si pe urma prin mentalitate.

          E ilogic la inceput de secol 21, sa doresti conditii de viata futuriste, dar sa continui sa te bazezi pe percepte tinand de epoca feudala.

          Anca M.

          PS in Elvetia chiar e pe cale sa se implementeze efectiv VBN, numarul de semnaturi fiind atins (desi Elvetia nu face parte din UE).
          coin plié
          Le dogme de la nécessité du plein emploi
          Dans notre société il y a un dogme autant bien ancré que celui de la croissance économique, c'est le dogme du plein emploi. Le chômage est le spectre que l'on annonce pour faire peur à tout le monde et pour faire accepter les décisions impopulaires.
          Tout est fait pour favoriser la création et la sauvegarde des emplois. C'est le discours principal des partis politiques de l'extrême gauche à l'extrême droite.
          Tout le monde est pour l'emploi !
          Cependant, c'est un sacré raccourci qui est fait.
          Ce que tout le monde veut, ce n'est pas un emploi...
          ... c'est un revenu pour vivre !
          D'accord, alors donnons un revenu à chaque personne pour la simple et bonne raison qu'elle est en vie. Plus besoin d'avoir un emploi pour vivre.
          C'est le principe du revenu de base inconditionnel.
          Pour tenter de diffuser l'idée d'un tel revenu de base, le cinéaste allemand Enno Schmidt et le balois Daniel Häni ont réalisé un film qui montre le fonctionnement et le financement d'un revenu de base inconditionnel.
          Voici un extrait de ce film que j'ai monté:
          L'extrait officiel de ce film est par ici, mais je le trouve moins bien que celui que j'ai fait.
          Vous pouvez aussi voir mes notes à propos de ce film. ça permet de survoler par écrit tout ce qui est dit.

          Actuellement, est-ce qu'un revenu est forcément lié à un emploi ?

          Est-ce si étrange de dissocier travail et revenu ?
          Une étude allemande montre comment chacun obtient son revenu:
          • 30% des gens ont un revenu de leur famille. Ce sont les enfants, étudiants, mais aussi les mères et pères au foyer.
          • 20% des gens reçoivent une rente. Les retraités, les payements directs des agriculteurs, les rentiers (propriétaire immobiliers, bourse, etc...)
          • 10% des gens sont au chômage ou à l'aide sociale.
          • 40% des gens travaillent.
          La majorité des gens n'a donc pas un revenu lié directement à une activité professionnelle. La majorité des gens profitent d'un revenu de transfert.

          Est-il encore possible de garantir un emploi pour tous ?

          Toute notre société industrielle est basée sur le principe que chacun obtient un revenu en échange d'un travail. Dans cette société il faut un travail pour vivre. C'est ce que défendent les syndicats et les partis politiques.
          Cependant, la société industrielle touche à sa fin. Nous sommes maintenant à l'ère de l'information et ça change la donne. La finance a pris le dessus. Depuis 20 ans les industries font plus de profit avec leurs placements financiers qu'avec leur métier de base !
          Il est difficile de dire qu'à l'avenir on pourra garantir que chacun puisse avoir un emploi, et donc que chacun puisse vivre !
          Il est temps de repenser la base de la cohésion sociale.
          Actuellement une personne sans travail est dévalorisée. Il faut un avoir un travail pour être intégré dans la société.
          Mais quand les industries licencient à tour de bras car elles rationnalisent ou délocalisent, quand la plus grande banque de suisse annonce 11 000 licienciements par ce que tout va bien !!! ...
          ... il devient de plus en plus dur d'avoir un job ! ... Oui, actuellement on parle plutôt de job que de métier.
          La part de chômage structurel ne cesse d'augmenter. Le taux de chômage est à ~10% sur l'europe et ~25% en Espagne ou en Grèce. Si l'on observe le taux de chômage des jeunes on peut doubler les chiffres !
          Ainsi, est il est possible de marginaliser le quart de la population d'un pays ? .. voir la moitié des jeunes, des forces vives ? Ceci sans avoir de réaction ?
          Si l'on continue à marginaliser de plus en plus de monde on va droit vers une révolution !
          Il est temps de repenser les bases de la cohésion sociale !
          Le revenu de base est une alternative crédible permettant de retrouver une cohésion sociale !

          Des emplois pour les machines ou pour les humains ?

          Cela fait un siècle que l'on tente de remplacer les ouvriers dans les usines par des machines, les employés de banques et les fonctionnaires par des guichets informatiques, les caissières de supermarchés et les contrôleurs de train par des portails automatiques....
          Cette politique de la rationalisation n'est pas cohérente. Nous voulons des emplois pour les humains ou pour les machines?
          Il est temps de sortir totalement de ce système aberrant et d'opter pour une alternative.
          Si l'on ne change pas on est obligé de persévérer dans l'aberration, de continuer à tout miser sur la croissance économique pour produire toujours plus avec toujours moins, de produire de la surproduction.
          Puis l'on est obligé de pousser à la consommation de cette surproduction par une manipulation mentale publicitaire toujours plus pernicieuse.
          Il existe des chaires universitaires de neuromarketing. Est-ce légitime que le contribuable finance lui même sa manipulation mentale ?
          Beau projet d'avenir !

          L'emploi à tout prix détruit l'environnement

          D'un point de vue écologique, je doute que notre planète supporte encore longtemps notre habitude de transformer des ressources naturelles en déchets le plus vite possible.  (La planète survivra, la vie... un peu moins !)
          Il est donc temps de changer de système. Le revenu de base inconditionnel est une alternative crédible.
          La suisse n'est que peut touchée par le chômage en comparaison internationale, mais il y a une tendance de fond qui montre que le chômage est grandissant, surtout chez les jeunes.
          C'est une des facteurs du succès du mouvement des indignés.
          Il est aujourd'hui illusoire de penser que l'on arrivera à garantir un travail pour chacun et donc de faire vivre tout le monde avec ce système.

          Les avantages du revenu de base inconditionnel

          Avant de diaboliser le revenu de base inconditionnel, il est intéressant de voir ce qu'il peut apporter d'intéressant. Ainsi il sera possible de faire la balance des pour et des contres.
          Je crois que de toute façon, il sera impossible de trouver le système parfait. Mais peut être que le système du revenu de base inconditionnel est moins pire que notre système actuel ?
          Le revenu de base inconditionnel résout de nombreux problèmes que l'on a de la peine à rédoudre avec notre système actuel. En bref, il permet de financer:
          • la création artistique en étant une alternative au système du droit d'auteur qui est mis à mal dans notre société de l'information.
          • des biens communs. Ex: logiciels libres (les fondements d'Internet), l'encyclopédie wikipedia, la carte citoyenne openstreet map, l
          • les soins aux personnes âgées qui sont souvent assumés actuellement par des bénévoles. Dans notre société vieillissante nous auront de plus en plus besoin d'assisster nos aînés. Nous pouvons le faire, sans faire exploser les coûts de la santé.
          • l'éducation des enfants en restant avec eux à la maison plutôt qu'en les laissant se faire éduquer par la TV. (L'égalité entre homme et femme n'aura eu comme effet que d'avoir besoin de 2 salaires pour vivre au lieu d'un seul !)
          • les régions périphériques. L'argent et les emplois ne sont plus centralisés dans les grands centres urbains. C'est un bon moyen de lancer des mini-entreprises sans prendre de risques.
          • toute activité qui est maintenant bénévole car il n'existe actuellement aucun moyen pour la financer.

          Si votre revenu était assuré. Est-ce que vous iriez encore travailler ?

          C'est la question posée lors d'un sondage sur le vif dans une gare:
          • 60% des gens répondent: oui
          • 30% des gens répondent: oui mais à temps partiel ou dans un autre domaine.
          • 10% des gens répondent: non, j'irai voyager, faire des études, dormir...
          Est-ce que vous pensez que les autres iraient travailler ? :
          80% des gens répondent: non !!!
          Il faut bien comprendre que le but du revenu de base inconditionnel n'est pas de voir tout le monde s'arrêter de travailler et ne rien faire.
          Le sondage ci-dessus montre que la majorité des gens vont continuer de travailler. La motivation au travail, au delà de la limite de survie n'est pas une motivation financière. Sinon pourquoi de nombreux millionnaires continuent de travailler ??
          cerveau_revenu_de_base_inconditionnel.png
          Le revenu de base inconditionnel, n'est pas un revenu minimal. Ce n'est pas du communisme. Ce n'est pas un nivellement par le bas. Il est possible de s'enrichir, de travailler plus pour gagner plus.
          C'est un revenu qui nous est donnée comme salaire pour faire notre métier de citoyen, pour se former, pour éduquer, pour prendre soins des autres, pour être en pleine santé et ne pas être à la charge de la société !
          L'inconditionnalité de ce revenu permet de valoriser tout le monde. Personne n'est à la charge de la société.
          Le revenu de base inconditionnel doit être vu comme le ciment de notre société.

          Comment financer un revenu de base inconditionnel ?

          C'est la grande question que tout le monde se pose et sur laquelle il y a beaucoup de débats stériles de spécialistes qui s'affrontent sans que l'on puisse vraiment trancher sur la question.
          Cependant beaucoup de pistes existent.
          En Alaska, un revenu citoyen existe depuis 1976, il est financé par l'exploitation des ressources naturelles.
          Mais tous les pays ne sont pas assez riches en ressources pour financer un tel revenu.
          Daniel Häni et Enno Schmidt recommandent d'utiliser un système où l'on remplace l'impôt sur le revenu par un impôt sur la consommation. Une sorte de TVA qui vaut la moitié du prix.
          Couplée à un revenu de base une tva n'est pas un impôt anti-social. On arrive même à faire un impôt progressif !
          Un autre avantage de ce système est d'empêcher l'évasion fiscale. A une époque où la concurrence fiscale est plus tendue que jamais entre les cantons suisses et entre l'union européenne et la suisse. La réforme de ce système calmerait les tensions.
          Une autre approche pour financer un revenu de base inconditionnel est de réformer le système monétaire. La création monétaire par le crédit bancaire profite principalement aux banquiers. En réformant la manière de créer l'argent, les bénéfices de cette création monétaire peuvent être utilisé pour financer un revenu de base inconditionnel.
          C'est ce que présente Stéphane Laborde dans son livre, La Théorie Relative de la Monnaie.

          Les économies financières apportées par le revenu de base inconditionnel

          Il faut aussi voir ce que le système du revenu de base inconditionnel nous fait économiser par rapport au système actuel.
          Actuellement, nous sommes prêt à tout pour attirer et garder des emplois. Ce ne sera plus nécessaire. Ainsi on peut cesser le chantage des entreprises qui demandes demandes des infrastructures pharaoniques et une exonération d'impôt pour garantir quelques emplois.
          Est-ce que l'on aurait besoin d'autant de lignes de trains et d'autoroutes si les gens pouvaient travailler chez eux (ou dans leur région) ?
          Avec un revenu de base inconditionnel, beaucoup de monde pourrait vivre du salaire d'une activité locale qui n'est actuellement pas possible car trop peu rémunératrice.
          Beaucoup d'économie peuvent être faites dans le domaine de la santé avec un système à revenu de base.
          Actuellement, les psy disent que le tiers de leur consultations sont dues à des maladies du travail ! (stress, burn out)
          Avec un revenu de base inconditionnel, il est possible de travailler sans brûler la chandelle par les deux bouts !
          Toujours dans le domaine de la santé, de nombreuses personnes âgées se retrouve dans des EMS, alors qu'elles pourraient rester à la maison si on les aidait un peu dans certaines tâches. Il y a déjà de nombreuses personnes qui bénévolements s'occupent de personnes âgées. Avec l'instauration d'un revenu de base inconditionnel. On va certainement augmenter le nombre de volontaires.
          Dans le domaine de l'éducation il y a beaucoup d'économie à faire en évitant de recourir systématiquement à des crêches ou structures d'accueil parascolaires. Je développe ce point ci-dessous.

          Le revenu de base inconditionnel est favorables aux familles

          Le revenu de base inconditionnel permet de financer l'éducation des enfants. Un enfant étant un être humain vivant, lui aussi a droit à un revenu de base inconditionnel.
          La charge financière est donc allégée pour les familles.
          Les combats féministes ont libéré la femme de sa condition de maitresse de maison pendant que son mari travaille à l'extérieur.
          Très bien! Maintenant les femmes peuvent aussi travailler à l'extérieur. Malheureusement, le système a récupéré cette évolution pour faire travailler 2 fois plus de monde ! Le mari et la femme travaillent à l'extérieur.

          Et finalement en rentrant à la maison il y a toujours le travail ménager qui attend..... et les gosses en train de se faire laver le cerveau par la pub à la TV...
          Oui, c'est la réalité actuelle, quand on travaille à deux à l'extérieur de la maison, il devient de plus en plus dur de s'occuper des enfants.
          Il faut donc des structures d'accueil.. des crèches.. et finalement c'est l'école qui s'occupe d'éduquer les gosses (après la TV)
          Les maths, la lecture, l'écriture, tout le programme scolaire fini par être une tâche secondaire pour l'école, tellement la place de l'éducation grandit.
          Beau projet d'avenir...

          L'idéal d'une égalité homme-femme devrait permettre, dans tous les cas d'avoir au moins un des deux parents (voilà l'égalité)  qui peut rester à la maison s'occuper de l'éducation des enfants. (et d'avoir le plaisir de voir ses enfants grandir) Pour ça il faut quand même un revenu.

          Ce que les gens veulent, ce n'est pas un emploi qui les éloignent de chez eux et de leur famille. Ce que les gens veulent c'est un revenu !
          Le revenu de base inconditionnel est ce revenu qui permet aux familles de voir leurs enfants grandir et de les éduquer. Bien éduquer des enfants, c'est profitable pour toute la société !

          Une utopie ?

          Qu'est ce qui est le plus utopique ?
          • Un revenu de base inconditionnel ?
          • Un système économique basé sur une croissance infinie dans un monde fini ?
          Facebook Tweet Pinterest
           

          De : Alexandru Cristian (Sandu) Surcel <a.c.surcel@...>
          À : bucuresti <Bucuresti@yahoogroups.com>
          Envoyé le : Samedi 4 mai 2013 20h06
          Objet : Re: [Bucuresti] Text initiativa UE privind venitul minim garantat neconditionat ptr toti cetatenii UE

           
          O gluma buna. Cei care muncesc si, implicit, platesc impozite, sa-i sustina pe cei care nu muncesc, pe motiv ca prin simplul fapt ca sunt oameni ar trebui sa aiba un venit minim garantat si oferit de stat, iar acesta ar trebui sa fie nu oricum, ci sa ofere un standard de viata care sa faca munca total irelevanta. Eu zic sa simplificam si sa oferim societatii si civilizatiei europene direct cianura, iar apoi vom vedea cat de respectuosi cu drepturile omului vor fi cei care ne vor lua locul.


          În data de 3 mai 2013, 20:40, Anca-Mihaela Muller <ancamuller@...> a scris:
           
          Va trimit mai jos textul (aici in limba romana) privind propunerea introducerii la nivelul intregii UE a VENITULUI MINIM GARANTAT NECONDITIONAT.

          Banuiesc ca sunteti in pregatiri aprige pentru Inviere, dar cum aveti timp liber, merita sa cititi textul acestei initiative si sa il semnati, ne priveste pe toti.

          Din punctul meu de vedere e tot o continuare a documentarului "Le travail, pourquoi?".

          Nu se pot face miracole, dar aceasta initiativa este un pas inainte in eliminarea subordonarii fortate a oamenilor (gen viata ta depinde de statutul tau).

          Acest venit se preconizeaza a fi acordat tuturor cetatenilor UE, indiferent de alte surse de venituri (si nu contravine muncii clasice, asa cum o stim).

          Este destinata eliminarii santajului si coruptiei printre altele (si sa se termine cu tot felul de mici "dumnezei", patroni lacomi, sefi distructivi, incompatibilitati intre colegi si multe alte rele - ma gandesc cat de binevenit ar fi acest lucru pentru Rosia Montana, de exemplu).


          Va trebuie un act de identitate (daca nu aveti incredere - desi sunt afisate conditiile de confidentialitate - puteti semna exemplarul pe hartie si sa il trimiteti la UE prin posta cu confirmare de primire).



          Anca M.






        Your message has been successfully submitted and would be delivered to recipients shortly.